header

PROJET « Troc de pagne »2015-2016

À Sibut (Centrafrique)

Les besoins :

Acquérir des semences et les stocker pour pouvoir les donner aux cultivateurs qui les rembourseront avec un intérêt en nature et qui pourront en utiliser une partie pour s’acheter le pagne.

Objectif de l’opération :

La population de Sibut sort d’une longue période de guerre pendant laquelle sa survie a été difficile. Durant leur fuite dans la brousse à cause des rebelles qui occupaient la ville, certains agriculteurs ont pu continuer de cultiver mais ils ont dû tout vendre à bas prix à la fin de leur récolte afin d’avoir suffisamment d’argent pour se soigner et s’habiller.
Pour la prochaine saison de culture, les semences vont manquer et seront importées pour être revendue très chères aux cultivateurs. Durant nos réunions sur le microcrédit et les actions diverses à mener au niveau économique, la quasi-totalité des agriculteurs nous a demandé d’acheter maintenant des semences afin de les stocker et de leur donner au moment des semailles. Ils proposent de les rendre à la prochaine récolte avec un intérêt en nature bien sûr.
Nous avons accepté et cette opération va nous permettre d’aider la population en complément des microcrédits afin qu’elle soit moins fragile et puisse accéder d’ici 1 ou 2 ans à un système de crédit agricole : A la fin des récoltes, le besoin d’argent pousse les paysans à vendre leur production à bas prix par nécessité et malheureusement lorsqu’arrive la saison suivante, ils se trouvent dans l’obligation d’acheter les vivres et des semences à des prix très élevés. Le système du warrantage leur permettra de mettre leur production en gage en échange d’un microcrédit et de pouvoir la vendre plus tard à de meilleures conditions.
L’achat et le prêt des semences permettront aux femmes de poursuivre tranquillement leur commerce et de pouvoir augmenter leur surface et quantité de production et pouvoir s’habiller dignement en cas de nécessité.
Mais aussi améliorer les sentiers qui mènent aux champs afin de faciliter les transports des récoltes des champs vers le village par les pousses-pousses. Démarrage de l’opération : octobre-novembre 2015 à Sibut ; suivie de plusieurs campagnes en Franche-Comté en 2016.